La méthode Niromathe®

Qu’est-ce que la méthode Niromathe®

Il s’agit d’une technique de réflexothérapie vertébrale et périphérique qui associe les techniques de Dicke, de Knaps, de Chapman, de Vogler et de Moneyron. Elle tire ses enseignements de nombreuses pratiques reconnues telles que la chiropractie, l’ostéopathie ou l’acupuncture.

La technique du Niromathe®

Elle vise à stimuler des points détentes comme le fait la technique de Janet Travell (qui associe une injection de xylocaine sur les points détentes et une traction musculaire) mais dans cette technique, l’injection d’un quelconque produit est remplacé par un mouvement de vibration de la peau. La méthode consiste à faire vibrer des points sous-cutanés au voisinage des tendons des ligaments, des muscles courts. Cette vibration amène une levée instantanée du spasme.

Elle permet de faire céder, voir disparaître instantanément des troubles ou des douleurs aiguës ou chroniques (persistants depuis de nombreux mois ou années), occasionnés par un spasme persistant des muscles, tendons, ligaments et fascias. Tout le travail se passe au niveau de la peau.

Elle s’adresse à tous les âges, du nouveau-né aux ainé(e)s.. Elle est facile à mettre en œuvre. Elle est indolore. Elle est asymptomatique (aucune contre-indication ni effet secondaire). Elle s’adresse à toutes les lésions ostéopathiques de la tête aux pieds sans exception. Dans 80 % des cas, une à trois séances suffisent.

Une consultation dure généralement entre 20 et 35 minutes.

Elle se déroule en 2 étapes :

L’ANAMNÈSE

Le thérapeute va prendre un maximum d’ informations vous concernant, dans le but d’adapter au mieux son traitement.

LE TRAITEMENT

L’ostéopathe choisit le protocole de traitement le mieux adapté pour chaque patient en fonction de son âge et de sa morphologie et de la zone du corps à corriger.

Les techniques sont douces et indolores.

Merci d’arriver 15 minutes à l’avance afin de compléter les informations nécessaires à l’ouverture de votre dossier.

L’historique de la méthode Niromathe®

La méthode Niromathe® trouve son origine aux confins de l’Inde et de l’Europe E. Renard, guérisseur du Pas de Calais, l’avait apprise dans les Balkans. Ainsi, nombre de ces guérisseurs travaillaient de la même façon. Ils remettaient les nerfs, les tendons et les ligaments. Ils malaxaient les tissus mous. Ils “refaisaient” circuler la lymphe, l’énergie. Ils avaient en commun le fait de rester doux, superficiels, de ne pas utiliser de manœuvre intempestive et de ne pas faire craquer.

THIERRY VANDORME D.O
Kinésithérapeute de l’Ecole du Dr de Sambucy, Ostéo pathe de l’Andrew Taylor Still Academy

RAYMOND BRANLY D.O
Médecin Généraliste de la faculté de Médecine de Lille – Diplômé de Manipulation Ostéo-articulaire à la faculté de Médecine de Renne

Histoire-niromathe