//Comment votre digestion contrôle votre système immunitaire

Comment votre digestion contrôle votre système immunitaire

Vous êtes constitué de 90% de bactéries.

Méditez sur cela pendant quelques secondes… Il suffit de penser que pour chaque cellule de votre corps, vous avez 9 cellules de bactéries vivant dans et sur votre corps. Cela peut être un peu effrayant si vous y pensez trop.

La plupart de vos bactéries vivent à l’intérieur de votre tractus intestinal, autrement connu comme le côlon. La santé de cet organe est primordiale pour la santé de votre corps. Pourquoi, demandez-vous ?

80% de votre système immunitaire passe le plus clair de son temps à gérer vos intestins. La santé de vos bactéries intestinales et la santé de votre système immunitaire sont extrêmement liées. Lorsque vos bactéries intestinales sont équilibrées, votre système immunitaire est également équilibré. Mais quand elles ne sont pas en équilibre, votre système immunitaire ne l’est pas non plus.

Signes que votre système immunitaire n’est pas en équilibre: allergies alimentaires et saisonnières, inflammation chronique, et rhumes et grippes qui persistent pendant des semaines.

Les sensibilités alimentaires sont un signe majeur et sont la cause d’un déséquilibre du système immunitaire. Les aliments, en particulier les protéines non digérées, ressemblent à un virus ou à une bactérie et notre système immunitaire crée un anticorps spécifique. Nous voyons cela dans les réactions potentiellement mortelles comme le choc anaphylactique dû aux noix ou aux crustacés. Nous pouvons également avoir une réaction aux aliments (protéines non digérées) beaucoup plus silencieuse, ne menaçant pas la vie, qui peuvent sur-stimuler notre système immunitaire et conduire à des allergies saisonnières, l’eczéma, ainsi que de nombreuses manifestations inflammatoires. Elles sont généralement qualifiées de sensibilités alimentaires. Ce que j’ai vu maintes et maintes fois dans ma pratique est qu’une fois que nous découvrons les aliments que vous ne digérez pas correctement, vous pouvez prendre le contrôle de vos allergies, de l’eczéma ainsi que beaucoup de manifestations inflammatoires.

Les protéines non digérées s’infiltrent dans notre sang par l’ « intestin poreux ». Ceci se produit quand notre tractus intestinal est endommagé et qu’il permet aux particules non digérées d’être absorbées dans la circulation sanguine. Ces protéines peuvent stimuler notre système immunitaire pour un maximum de 5 jours. Voilà pourquoi il est si difficile de comprendre nos sensibilités alimentaires. Même une petite quantité de gluten, de produits laitiers, de maïs ou de soja (principaux aliments déclencheurs dans notre civilisation) chaque semaine peut maintenir la sur-stimulation de notre système immunitaire et nous sentirons nos symptômes en continu… même si nous faisons de notre mieux pour réduire ou éviter ces déclencheurs possibles.

La meilleure façon d’équilibrer notre système immunitaire est d’avoir un système digestif sain et fort et cela signifie que nos bactéries intestinales doivent être équilibrées. Notre façon de manger en Occident ne nous a pas aidé à conserver l’équilibre de nos bactéries intestinales. La plupart des cultures traditionnelles consomment régulièrement des aliments fermentés comme la choucroute, le kimchi, le kéfir, le kombucha qui alimentent les bactéries bénéfiques de notre intestin. En Occident, cependant, nous avons tendance à faire le contraire. Les aliments transformés, le sucre raffiné, le chlore, et les antibiotiques sont les principales causes d’un déséquilibre des bactéries intestinales.

Lorsque votre intestin accueille 75% de bactéries bénéfiques, votre corps (digestion, immunité, cerveau) est en mesure de créer l’équilibre. Mais lorsque les bactéries qui prévalent dans vos intestins sont les « mauvaises » bactéries (celles qui ne nous aident pas), elles permettent une prolifération de levures, moisissures et champignons – ainsi que de nombreux symptômes digestifs, comme les ballonnements, gaz nauséabonds, distensions, douleurs, constipation, diarrhée et un « intestin poreux ».

Comment maintenir l’équilibre des bactéries intestinales:

  1. Mangez des aliments entiers, non raffinés. Retirez tous les sucres et céréales raffinés qui alimentent les « mauvaises » bactéries.
  2. Mangez beaucoup de fruits et légumes crus. Ils contiennent des fibres qui sont des prébiotiques, c’est à dire qu’elles nourrissent les bonnes bactéries. La cuisson détruit les fibres, c’est l’une des raisons pour lesquelles il est conseillé de cuire les légumes pas trop longtemps à la vapeur douce, car plus de fibres sont sauvegardées.
  3. Mangez des aliments fermentés naturellement ou prenez des suppléments de probiotiques. Ils contiennent des quantités élevées de bactéries bénéfiques et « ensemencent » l’intestin. C’est une façon importante de trouver un équilibre.
  4. Comprenez les causes des symptômes digestifs, et ré-équilibrez-les. Tous les symptômes digestifs sont des signes que la nourriture n’est pas bien décomposée et peut nourrir les « mauvaises » bactéries.

Maintenez votre système digestif et votre système immunitaire en fonctionnement optimal en gardant vos bactéries intestinales en bonne santé et heureuses !

par Lisa Kilgour

Source: Eat More Real Food

2016-06-23T20:42:02+00:00

About the Author: