//Migraines et céphalées : pas de prise de tête avec l’ostéopathie

Migraines et céphalées : pas de prise de tête avec l’ostéopathie

La céphalée un symptôme très fréquent qui se traduit par une douleur au niveau du crâne. Celle-ci peut être unilatérale (localisée autour de l’œil, au front, etc.) ou bien englober tout le crâne.

Généralement, on parle de céphalée ou de migraine :

– céphalée : douleur bilatérale, « en casque » et non pulsatile, souvent associée à des douleurs au niveau des cervicales et des muscles du cou et du dos.
– migraine (ou céphalée primitive) : douleur unilatérale, intermittente, pulsatile (sensation de battements suivant le rythme du cœur) pouvant être accompagnée de nausée, vomissement, de sensibilité aux bruits et à la lumière.

Les origines de ces maux de tête restent encore en partie mystérieuses et multiples :

– Origine posturale, oculaire ou dentaire
– Infection ORL (sinusite, rhinite…),
– Trouble vasculaire,
– Réaction post-traumatique (« coup du lapin » après un accident de la route),
– Cervicalgie (douleurs du cou qui remontent vers la tête).
– Fatigue, stress, surcroît de travail (aspect psychologique).
– Origine hormonale : les rythmes hormonaux peuvent jouer un rôle comme en témoigne la plus grande fréquence des maux de tête chez la femme lors des règles, l’amélioration reconnue de ceux-ci pendant la grossesse et leur réduction après la ménopause.
– Dysfonctionnement de l’innervation des enveloppes qui entourent le cerveau.
– Excès alimentaires, vertiges, troubles digestifs, etc.

Traitements ostéopathiques

Les causes du mal de tête étant multiples, l’approche ostéopathique pour ce motif de consultation consistera d’abord à en rechercher l’origine afin d’adapter le traitement.

– origine articulaire : blocage au niveau vertébral (notamment charnière cervico-dorsale, cervicales, base du crâne), ou au niveau d’une suture crânienne, qui limite l’irrigation et/ou le retour du sang intracrânien.
– origine musculaire : des tensions au niveau du cou et de la base du crâne, des torticolis peuvent à la longue provoquer des maux de tête.
– origine nerveuse : il peut exister une suractivation des fibres nociceptives (qui transmettent la douleur) innervant les enveloppes (méninges) du cerveau.

Votre ostéopathe saura établir un diagnostic différentiel pour vérifier qu’il peut vous prendre en charge pour ce motif de consultation : si votre céphalée ou migraine ne relève pas d’un traitement ostéopathique, il vous réorientera vers votre médecin traitant.

Cette fiche est extraite du Guide du patient édité par ISOstéo Lyon en 2015

2018-07-29T15:05:00+00:00

About the Author: